#RIPIA


💥 Conférence tellement révélatrice de notre monde, hier, avec l’incroyable André Borschberg, pilote du SOLAR IMPULSE.


28 juin 2015. Borschberg se lance dans l’étape la plus longue (7’000km et 5 jours) et risquée du tour du monde : la traversée du Pacifique pour rallier Nagoya (JPN) à Hawaï (USA) après 1 mois d’attente interminable d’une météo favorable.


Peu avant le point de non-retour de ce vol, le pilote automatique tombe en panne. Conséquence : fini les siestes et sommeils réparateurs, il faut être en conscience permanente pour tenir l’avion pendant 5 jours. Les ingénieurs font leurs calculs, travaillent avec leurs facteurs objectifs, pragmatiques et rationnels. Leur conclusion est fracassante : demi-tour, on annule le vol, trop dangereux !


Borschberg échange avec Picard. Il y a sûrement des discussions techniques mais certainement aussi beaucoup de tripes et de cœur dans tout ça. Ils décident contre l’avis de tous de poursuivre le vol. Qui ira au bout sans encombre.


Hier, Borschberg a eu ces mots ô combien révélateurs de notre monde : << on peut se préparer à tout d’un point de vue technique. C’est beaucoup moins facile de se préparer à l’émotionnel des situations. >>


L'être humain a de beaux jours devant lui... #RIPIA

Bonne réflexion à tous !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout