#MaisBienSĂ»r... đŸ€Šâ€â™‚ïž



Hum-hum 2020 commence Ă  peine et je m’étouffe dĂ©jĂ ... En rattrapant mes lectures de PME Magazine, je tombe dans celui de novembre sur les rĂ©sultats d’une Ă©tude sur les causes d’échec des startups... je tousse... Et je suggĂšre qu’en 2020 on balaye le fatalisme



⛔ « Faute de client » 👉 s’ils se formaient Ă  la vente avant de se former Ă  la levĂ©e des fonds, ils sauraient comment et oĂč trouver les clients. Nous sommes quand mĂȘme 7.53Mds sur 🌍...


⛔ « Manque de financement » 👉 s’ils se formaient Ă  la vente, ils auraient plus de clients, plus vite et donc plus de cash en banque 🎯📈💾.


⛔ Quant Ă  la derniĂšre citation « si l’équipe fondatrice n’est pas capable de fabriquer elle-mĂȘme un produit, elle ne devrait pas crĂ©er une startup »  đŸ€Šâ€â™‚ïž 👉 J’ajouterais surtout « que si l’équipe fondatrice n’est pas capable de vendre elle-mĂȘme ses produits/services aux premiers 10-100-1000 clients (nombre dĂ©pend du business model bien sĂ»r), elle ne devrait pas crĂ©er une startup đŸ€·â€â™‚ïž.


Allez, đŸ§č HOUST le fatalisme, pas besoin de toi en 2020 😊


Sinon... #laVENTEcestCHIC et ça fonctionne mĂȘme (surtout) pour les startups.


Bonne reprise Ă  tous ! 🚀đŸ’Ș

7 vues0 commentaire